Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
3 avril 2018 2 03 /04 /avril /2018 11:24

      Fondée il y a dix ans, la revue Émulations, maintenant trimestrielle, veut "encourager l'émulation au sein de la recherche, identité annoncée dès l'introduction du premier numéro.". Le comité de rédaction, tout en faisant évaluer la formule de la revue, réaffirme en février 2018 cette ligne éditoriale :

""Combat", tel était le terme utilisé dans l'éditorial du premier numéro. Le choix de ce terme permettait de souligner le caractère engagé de la politique éditorial et scientifique. Si la revue a évolué après plusieurs années de pratique, la notion demeure au coeur de son identité. Ce combat, nous voudrions le qualifier d'"engagement scientifique" et y accoler l'idée d'ouverture, afin de préciser la teneur des objectifs et l'implication souhaitée par la revue. L'horizon international est l'un des signes forts de cette ouverture : il s'observe aussi bien au niveau de la constitution des comités de rédaction et de lecture, des objets et des terrains de recherche, des faits sociaux dont rendent compte les articles publiés, que de la provenance des contributeurs et des coordinateurs (...). Émulations se veut une revue francophone ouverte sur les autres langues et active dans différents espaces géographiques et académiques. Sa politique éditoriale se décline par ailleurs auteur de deux principales caractéristiques : l'accessibilité (flux continu et libre accès) et le supportive peer review (rédaction assistée par conseils et critiques). (...) Il y a dix ans, Émulations débutait comme revue étudiante avant de se muer rapidement en revue de "jeunes chercheurs" (...) Promouvoir un regard original sur des phénomènes sociaux, oeuvrer pour un dialogue entre diverses générations de recherches et de chercheurs (cheuses), penser la pluridisciplinarité dans l'unité des sciences sociales et défendre une implication des (ceux et celles-ci) dans la société, tels sont les quatre éléments qui caractérisent désormais la politique scientifique d'Émulations. (...) (La revue) a pour vocation première de publier des recherches qui offrent un regard novateur et ambitieux sur les mondes et phénomènes sociaux passés et contemporains. Cette démarche s'illustre par la place accordée à la publication de recherches sur des thématiques sous-représentées dans le champ scientifique, ainsi qu'aux articles et numéros qui ont pour ambition d'aborder autrement des thèmes déjà investis par les sciences sociales. (...)".

   Parmi les thèmes abordés, on peut relever, en revenant en arrière, Les acteurs religieux africains à l'ère du numérique (2017, n°24), Sexualité et religion (2017, n°23), Enjeux environnementaux transversaux (2016, n°20), L'amour en sciences sociales (2016, n°16), Résistance(s) et Vieillissement(s) (2014, n°13), Anthropologie historique des violences de masse (2013, n°12), Belgique : Sortir de crise(s) (2012, n°10), Art, participation et démocratie (2011, n°9). 

   Diffusée par les Presses Universitaires du Louvain et financée en partie par l'aide financière du Fonds de la Recherche Scientifique-FNRS (Belgique), Émulations organise également un Séminaire "Les Aspects Concrets de la Thèse" à l'EHESS-Paris. 

   L'équipe, animée par les rédacteurs en chef Lionel FRANCOU et Quentin VERREYCKEN, compte une petite dizaine de membres d'un Comité de rédaction et est supportée par un Comité scientifique aux membres français, belge, anglais, et américains. De plus, un comité de lecture spécifique est formé par des équipes entre autres en Allemagne, en Belgique, au Canada, en Espagne, en France et au Maroc. 

Émulations, c/o Grégoire LITS, Université catholique de Louvain, CriDIS, Place des Doyens, 1 bte L2.01.06, 1348 Louvain-la-Neuve, Belgique. www.revue-emulations.net. 

Partager cet article

Repost0

commentaires