Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 octobre 2019 3 23 /10 /octobre /2019 07:17

       PROCOPE DE CÉSARÉE est un rhéteur et historien byzantin. Secrétaire et conseiller du général byzantin BÉLISAIRE, il l'accompagne dans la campagne contre les Perses (532) et dans l'expédition en Afrique du Nord contre les Vandales (533-534), et également dans la campagne contre les Ostrogoths en Italie (540). Il est l'auteur d'ouvrages comme Les Guerres de Justinien, Sur les monuments et d'Histoire secrète de Justinien.

 

Une carrière de secrétaire

    Né à Césarée de Palestine, ville cosmopolite où se mêlent chrétiens, juifs et samaritains, il étudie les oeuvres des classiques grecs et la rhétorique et devient en 527, première année du règne de l'empereur JUSTINIEN, le secrétaire particulier du général BÉLISAIRE, commandent en chef des armées. On connait surtout de lui ses pérégrinations lors des campagnes de BÉLISAIRE et de NARSÈS (en Italie) et qu'il est ensuite préfet à Constantinople (562). On peut penser, étant au courant des conflits entre BÉLISAIRE et JUSTINIEN, et vu les écrits sur le règne de cet empereur, qu'il se trouvait entre les deux. Son Histoire secrète de JUSTINIEN, qui dresse un portrait peu flatteur de l'empereur et surtout de THEODORA, inachevé, n'est connu qu'après sa mort. Ce qui explique qu'il est, à la suite des Guerres de Justinien, récompensé par l'empereur et qu'il commence en retour la rédaction de Sur les monuments, lui aussi inachevé...

 

Une oeuvre de référence

    Ses écrits sont la principale source d'information sur le règne de l'empereur Justinien. PROCOPE DE CÉSARÉE est le témoin privilégié de la reconquête initiée par l'empereur.

Les 8 livres qui composent ses Guerres de Justinien se divisent en 3 parties, vraisemblablement publiées en un tout en 551 :

- Les guerres contre la Perse, la relation de la lutte entre les Byzantins et le Perses (Empire sassanide) jusqu'en 549 et dont aucun des adversaires ne sort véritablement vainqueur (les deux premiers livres qui comportent une préface, tirée d'HÉRODOTE et de THUCYDIDE)  ;

- La guerre contre les Vandales (d'Afrique du Nord) et les événements entre 532 et 548, qui se terminent par la défaite complète des Vandales, leur royaume étant anéanti (les deux livres suivants) ;

- Les guerres gothiques qui couvrent la période 536-551, au cours de laquelle les Ostrogoths sont battus en Sicile et en Italie méridionales (les trois livres suivants, les plus longs) .

   Il est probable que si PROCOPE n'avait pas été byzantin, il eût tenu, dès le siècle dernier, comme l'un des historiens de l'Antiquité. Peu d'historiens latins peuvent être perçus comme plus considérables. Et, sur le plan militaire, ses Guerres sont remarquables pour comprendre l'intelligence des campagnes comme pour apprécier les qualités tactiques de la cavalerie byzantine. (BLIN et CHALIAND).

    L'Histoire secrète de Justinien est en si parfaite contradiction, par son dénigrement, avec les propos flatteurs tenus par l'auteur dans les Guerres de Justinien et Sur les monuments, que certains auteurs se sont interrogés sur son attribution. Mais sur le plan des faits, ils ne se contredisent pas et PROCOPE explique pourquoi dans la préface ce livre ne pouvait être publié de son vivant.

 

    Plusieurs auteurs contemporains se sont inspirés de lui, comme JEAN LE LYDIEN, Marcellinus COMES (le comte MARCELLIN), Jean MALABAS, Pierre le PATRICE, Hésychios de MILET, ce dernier étant l'auteur de trois ouvrages importants, dont une histoire romaine et générale et un dictionnaire biographique des écrivains et artistes classés par ordre alphabétique. Jusqu'au début du VIIe siècle, historiens et chroniqueurs se relaient pour décrire les faits et gestes des empereurs.

 

PROCOPE DE CÉSARÉE, Histoire secrète, Les Belles Lettres, 1990 ; La Guerre contre les Vandales, Les Belles Lettres, 1990 ; Constructions de Justinien 1er, Alexandrie, Edizioni dell'Orso, 2011 ; Histoire des Goths, Les Belles Lettres, 2015. On peut trouver des textes sur le site remacle.org. Extraits de La Guerre des Perses et de La Guerre des Goths, traduit de History of the Wars, Washington Square Press, 1967, par Catherine Ter SARKISSIAN, dans Anthologie mondiale de la stratégie, Robert Laffont, collection Bouquins, 1990.

Averil CAMERON, Procopius and the Sixth Century, Berkeley, 1985.

Arnaud BLIN et Gérard CHALIAND, DIctionnaire de stratégie, tempus, 2016.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : LE CONFLIT
  • : Approches du conflit : philosophie, religion, psychologie, sociologie, arts, défense, anthropologie, économie, politique, sciences politiques, sciences naturelles, géopolitique, droit, biologie
  • Contact

Recherche

Liens