Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 janvier 2020 1 13 /01 /janvier /2020 09:23

    La Revue française de science politique (RSFP) créée en 1951 par la Fondation nationale des sciences politiques et l'Association française de science politique, éditée par les Presses de Sciences Po, est l'une des rares revues de référence pour un grand ensemble de formations politiques, de droite ou de gauche. La volonté de s'approcher de l'esprit scientifique - souvent par l'intermédiaire du droit - pour un domaine qui relève beaucoup de l'idéologie partisane, et la permanence de l'effort dans ce sens, justifie pleinement cette position dans l'édition. Principale revue de la discipline en France, avec six numéros par an, elle se caractérise aussi par une grande stabilité - qui vient d'un comité de rédaction ancré dans les institutions universitaires, sur le plan de sa direction. Après Jean-Luc PARODI, Yves DELOYE est directeur de publication depuis janvier 2009.

    Ses numéros portent sur des questions institutionnelles, centrés sur la France, et suit d'assez près l'actualité institutionnelle (électorales mais aussi politique en général et parfois culturelle). La revue tente de tenir souvent à la fois la réflexion sur l'évolution structurelle de la société et l'événement proprement dit. Ainsi en 1997, le n°47-3-4 portent sur les Institutions et élections et en 1998, le n° 48-3-4 sur Cuisine, manière de table et politique. Elle ne néglige pas non plus ce qui se passe dans les autres pays, sur les formes de démocratie en sercice (ainsi en 2001, le n° 51-4, porte sur Italie et Japon aujourd'hui : deux démocraties "hors normes" à l'épreuve de la crise). Les numéros de la revue ne porte pas forcément sur un thème central : en 2019, nombre d'entre eux sont constitués de varia, divers travaux universitaires , de la sociogéographie des électorats Le Pen en 2017 aux problèmes du chômage des jeunes en France et en Allemagne.

    En 2010, une nouvelle formule pour la revue est lancée. Afin de marquer le 60e volume de la Revue française de science politique, le Comité de rédaction de la revue ainsi que les Presses de Science Po souhaitent en modifier la maquette extérieure comme intérieure. Changement de visuel (sommaire apparent en première et quatrième de couverture), adaptation du projet éditorial en trois objectifs majeurs (large place aux travaux de recherche, intensification des recensions bibliographiques, place plus importante accordée aux débats et controverses), lancement d'une édition électronique.

   La Revue est conçue à l'origine pour être la vitrine de la Fondation et de l'Association. En juin 1951, son comité de direction, présidé par André SIEGFRIED, réunit les incontournables du moment : Raymond ARON, Jacques CHAPSAL, Jean-Jacques CHEVALLIER, Maurice DUVERGER, François GOGUEL et Jean STOETZEL. Sans comité de rédaction, point n'est besoin! selon leur formule... Se succèdent à la direction de la revue Jean MEYNAUD (1951-1955), Jean TOUCHARD (1955-1971), Georges LAVAU (1973-1991) et Jean-Luc PARODI (1991-2008). Après Mai 1968, la revue se dote d'un Comité scientifique et d'un Comité de rédaction en 1970, avant que ne soit limité dans le temps le mandat de directeur (1991).

Si la revue invite la communauté des Instituts d'Études Politiques (IEP), des facultés de lettres et de droit à lui adresser des articles, elle reste très longtemps exclusivement parisienne et essentiellement constitué de l'intelligentsia présente autour de Saint-Germain-des-Prés. Le mouvement de décentralisation et d'extension des disciplines contributrices (longtemps cela a été une revue de droit...) est très récent. La ligne éditoriale des années MEYNAUD et TOUCHARD se décline autour des deux "noyaux durs", "Pensée politique" et "Pouvoir et Institutions". Seules les contributions des historiens Pierre RENOUVIN, Jean-Baptiste DUROSELLE et René RÉMOND offrent des incursions du côté de l'histoire politique, tandis que celle des chercheurs du CERI assurent une bonne représentation des relations internationales et des études comparées. A partir des années 1960, la sociologie électorale portée par la jeune génération du CEVIPOF témoigne d'un tournant sociologique. Il faut néanmoins la création des rubriques (Forces politiques, Conflits internations, Bibliographie) au milieu des années 1960 et l'autonomisation de la discipline (création de l'agrégation en 1971) pour que s'opèrent une spécialisation et une diversification des thèmes traités (Marie SCOT)

 

Les articles de la Revue française de science politique sont disponibles sur le site cairn.Info.

 

Revue française de science politique, Association Française de Science Politique, 27 rue Saint Guillaume, 75337 PARIS CEDEX 07

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : LE CONFLIT
  • : Approches du conflit : philosophie, religion, psychologie, sociologie, arts, défense, anthropologie, économie, politique, sciences politiques, sciences naturelles, géopolitique, droit, biologie
  • Contact

Recherche

Liens