Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 juin 2008 3 04 /06 /juin /2008 09:16
     Très loin de l'historiographie officielle, cette histoire des Etats-Unis part d'une même chronologie, mais avec une tonalité différente pour le moins.
De l'arrivée des premiers colons européens et de leurs heurts avec les civilisations indiennes d'Amérique du Nord aux élections de 2000 et de la "guerre contre le terrorisme", l'auteur trace une autre vision de l'Amérique. Il met à mal certains idées lénifiantes sur le modèle étatsunien, loin du consensus partisan colporté par des médias complaisants. Des luttes violentes des classes, de l'oppression persistante des Noirs, des résistances tenaces et renouvelées au système avec ses aspects multiformes, de l'opposition aux guerres (VietNam, Golfe) aux lutes "sociétales" (femmes, environnement, homosexualité), c'est vraiment le portrait d'une autre Amérique que l'auteur nous fait découvrir.
 
   Cette histoire des Etats-Unis présente le point de vue de ceux dont les manuels d'histoire parlent habituellement peu.
L'auteur, historien et politologue américain, professeur au département de science politique de l'Université de Boston durant 24 ans, confronte avec minutie la version officielle et héroïque (de Christophe Colomb à George Walter Bush) aux témoignages des acteurs les plus modestes. Les Indiens, les esclaves en fuite, les soldats déserteurs, les jeunes ouvrières du textile, les syndicalistes, les GI du VietNam, les activistes des années 1980-1990, tous, jusqu'aux victimes contemporaines de la politique intérieure et étrangère américaine, viennent ainsi battre en brèche la conception unanimiste de l'histoire officielle. Ce livre, édité en 1980 aux Etats-Unis, il a fait l'objet de 5 rééditions. Vendu à plus d'un million d'exemplaires en anglais, il n'est publié que plus de vingt ans plus tard en français.   
 
       Jacques COUBARD, dans L'humanité du 12 mai 2003, rapporte Bibliomonde au printemps 2004 (voir le site atheles.org), écrit, entre autres : "Faire prendre conscience de l'histoire réelle, des mensonges commis par les gouvernements pour justifier les guerres est donc important. Il en retrace les hauts faits depuis la conquête du Mexique à celle de Cuba, puis des Philippines - légitimées comme aujourd'hui, par le dieu invoqué par Bush pour envahir l'irak - à la guerre au VietNam montre la voie à suivre. Au début, deux tiers des Américains étaient pour. A la fin, deux tiers étaient contre. Ce peuple a développé l'idée de quitter le VietNam. Il faut s'en souvenir, car on entend souvent qu'on ne pourra jamais rien changer."
    Ce livre existe en version courte (seulement le XXe siècle) et a reçu le prix des Amis du Monde diplomatique 2003.
 

 

 
    Howard ZINN (1922-2010) est l'auteur d'une bonne vingtaine de livres sont les thèmes (monde ouvrier, désobéissance civile et "guerre juste") se trouvent entre travail de recherches et engagement politique. Outre Une histoire populaire des Etats-Unis, nous pouvons citer parmi les ouvrages traduits en français, Karl Marx, le retour (Agone, 2002), L'Impossible Neutralité. Autobiographie d'un historien et militant (Agone, 2006), En suivant Emma (Agone, 2007), La Mentalité américaine : au-delà de Barak Obama (Lux Editeur, 2009), Désobéissance civile et démocratie (Agone, 2010), La bombe. De l'inutilité des bombardements aériens (Lux Editeur, 2011). Notons également le site officiel http://howardzinn.org. Un long entretien avec Howard ZINN est disponible sur www.la-bas.org.


   Hoxard ZINN, Une histoire populaire des Etats-Unis de 1492 à nos jours, Agone, 2003, 806 pages.
     Agone : BP 70072 - 13192 MARSEILLE CEDEX 20, site : www.agone.org
 
Complété le 27 juin 2012

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : LE CONFLIT
  • : Approches du conflit : philosophie, religion, psychologie, sociologie, arts, défense, anthropologie, économie, politique, sciences politiques, sciences naturelles, géopolitique, droit, biologie
  • Contact

Recherche

Liens