Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 novembre 2008 4 20 /11 /novembre /2008 15:29
      Au moment où le système capitaliste traverse une grande crise que d'aucuns comparent déjà à celle de 1929, il est extrêmement utile d'avoir une vision globale de la mondialisation actuelle.
Dans un ouvrage collectif coordonné par un diplômé d'études approfondies en relations internationale, en affaires européennes et en communication et le président du Comité pour l'Annulation de la Dette du Tiers-Monde (CADTM), où l'on trouve des rédacteurs de toute nationalité, depuis longtemps observateurs et acteurs du développement, les Editions Syllepse et le CADTM convient à un "tour du village planétaire".
   Aujourd'hui que l'économie de marché domine la planète, après avoir triomphé des systèmes dirigés d'économie, au moment où triomphe finalement ces intellectuels ayant en commun le désir d'abaisser l'Etat qui détruit selon eux la liberté de l'individu, les effets d'un capitalisme libéral et libéré éclatent dans toute leur splendeur. Il n'est même pas besoin d'être marxiste ou révolutionnaire pour faire un constat dont se désole aujourd'hui maints promoteurs et réalisateurs du système économique dans lequel nous vivons (où nous vivotons).
   Mais laissons les coordinateurs s'exprimer : "C'est le tour de ce "village planétaire" que cet ouvrage vous propose. Un tour d'une mondialisation prise dans son sens le plus large, c'est-à-dire sous ses aspects historique, géopoltique, culturel, économique et financier. Des escales auront lieu dans chaque partie du monde : le bateau ivre partira de l'Amérique du Sud, traversera l'Atlantique Sud pour arriver en Afrique, rejoindre l'Asie par l'Océan indien, puis remontera vers l'ex-bloc de l'Est, avant de terminer son itinéraire au sein de la Triade (Amérique du Nord, Europe et Japon).
Dans chacune de ces zones géographiques, une escale plus approfondie sera opérée dans un pays particulier : un historique et des repères géopolitiques et culturels permettront au lecteur de constater que d'une part, les pays du monde entier connaissent tous des causes communes à leurs problèmes et que, d'autre part, tous ces pays possèdent des singularités qui façonnent leurs identités et créent leurs richesses. Ainsi, le bateau ivre de la mondialisation prend la forme d'une analyse multipolaire : chaque partie du livre comporte un point de vue "local", grâce à la collaboration d'intellectuels qui, aux quatre coins du monde, sont engagés dans des combats citoyens. Ces points de vue replaceront systématiquement la réalité actuelle dans son contexte historique et culturel (le monde passant du colonialisme à la guerre froide, puis au néolibéralisme). Chacune de ces collaborations sera accompagnée de repères lexiques, permettant au lecteur non initié une compréhension claire des idées émises."
    Cette manière d'avoir une vue globale et locale en même temps, rappelle à la fois les grands textes publiés aux Editions Ouvrières par Jean-Marie ALBERTINI et ses collaborateurs sur les mécanismes de l'économie et du développement, par leur clarté et les grandes monographies économiques publies par les organisations internationales (FMI, OMC...).
       Ce livre convient à la fois aux étudiants en science économique et aux citoyens désireux de se repérer dans le marasme intellectuel actuel. Il fait partie d'un ensemble d'ouvrages dont on peut retrouver les titres au site Internet des Éditions Syllepse.
 
Sous la direction d'Arnaud ZACHARIE et d'Eric TOUSSAINT, Le bateau ivre de la mondialisation, Escales au sein du village planétaire, Editions Syllepse et CADTM, 2000, 264 pages.
Site des Editions Syllepse : www.syllepse.net
 
 
 
  

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : LE CONFLIT
  • : Approches du conflit : philosophie, religion, psychologie, sociologie, arts, défense, anthropologie, économie, politique, sciences politiques, sciences naturelles, géopolitique, droit, biologie
  • Contact

Recherche

Liens