Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 janvier 2009 5 02 /01 /janvier /2009 14:24
       Cette revue semestrielle de sciences sociales, créée en 1981, se veut indépendante "de toute chapelle comme de tout pouvoir financier, bureaucratique ou idéologique". D'abord trimestrielle et totalement artisanale, La Revue du MAUSS paru sous l'appellation Le Bulletin du MAUSS de 1982 à 1988, jusqu'à sa reprise par les éditions La Découverte. Elle est devenue semestrielle depuis 1993, avec à chaque numéro plus de 300 pages.

      En référence directe à Marcel MAUSS, elle aborde des aspects anthropologique, économique, historique, écologique, philosophique, sociologique et politique, avec une prédilection pour "le paradigme du don", dans une esprit pluridisciplinaire, dans une critique vive de l'utilitarisme. S'adressant plus spécialement aux chercheurs et aux étudiants, elles s'engage dans des débats majeurs de société, ancrée délibérément à gauche. Parmi ses précédents et plus récents numéros, on peut citer "Vers une autre science économique", "Marcel MAUSS, savant et politique", "Avec Karl POLANYI", "pourquoi se mobilise t-on?", "Penser la crise de l'école", "Le capital social", "Malaise dans la démocratie"... Il faut saluer le numéro du premier semestre 2008 consacré, autour des problèmes soulevés par Thomas HOBBES, "L'homme est-il un animal sympathique?, Le contr'HOBBES". Notons également l'un des derniers numéros, le numéro 38 (2011/2), consacré à "Emancipation, individualisation, subjectivation, suite du précédent sur "Psychanalyse, philosophie et science sociale, avec des contributions de Pierre PRADES, Lucien SCUBLA, Elisabeth CONESA... Selon une présentation de l'éditeur : "Où il est montré (entre beaucoup d'autres choses) que non seulement la psychanalyse est en définitive aussi ou plus efficace que les psychothérapies concurrentes, mais que c'est à la psychanalyse que ces dernières doivent l'essentiel de ce qui marche chez elles. Ce constat purement empirique - qui remet en cause les condamnations positivistes trop rapides, qu'on croyait acquises, notamment à l'Inserm -, ne fournit toutefois en tant en tel aucune justification des théories analytiques, quelles que soient les multiples obédiences dont elles relèvent. La confrontation de la psychanalyse, de la philosophie politique et des sciences sociales reste donc plus nécessaire que jamais. On la mène ici, dans la foulée du précédent numéro, autour de la thématiques de l'émancipation, qui figure l'idéal moderne par excellence, tant individuel que collectif. Comment l'entendre? S'émanciper, est-ce devenir un individu? Un sujet? Un peuple souverain? Et qu'est-ce à dire? Quoi de plus libre, de plus émancipé, par exemple, que le sujet économique (et son apothéose, le trader), enfin affranchi de toutes relation de don avec ses semblables, n'ayant d'obligation qu'envers lui-même et ses "préférences" du moment? Est-ce là notre idéal? Certainement pas! Il reste donc à expliciter quelle émancipation il nous est effectivement permis d'espérer".

       Se voulant étrangère à tout académisme et à tout mandarinat, La Revue du MAUSS ouvre se colonnes à de parfaits inconnus, comme à des auteurs de renommée internationale. Autour d'Alain CAILLÉ et de Philippe CHANIAL, on trouve les noms de Gérard BERTHOUD, François FOURQUET, Jacques GODBOUT , Ahmed INSEL et Serge LATOUCHE. Ce n'est pas moins d'une cinquantaine de noms que l'on trouve comme auteurs sans compter un Conseil de publications particulièrement fourni.
      Cette revue possède la particularité d'avoir une édition électronique couplée et complémentaire à l'édition papier disponible sur abonnement.
       Le MAUSS édite également, entre autres, avec les éditions La Découverte et Syros une collection d'essais, la Bibliothèque du MAUSS qui accueille la série "Économie solidaire et démocratie". Animée par le CRIDA (Centre de Recherches et d'Information sur Démocratie et l'Autonomie, équipe de recherche du CNRS), cette série porte sur le fait associatif dans la perspective d'une économie et d'une démocratie plurielles.

   Revue du M A U S S - Mouvement Anti-Utilitariste dans les Sciences Sociales, 3 Avenue du Maine, 75015 PARIS,
  Abonnement sur le site www.revuedumauss.com.
   www.journaldumauss.net.
(Actualisé le 20 mars 2012)

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : LE CONFLIT
  • : Approches du conflit : philosophie, religion, psychologie, sociologie, arts, défense, anthropologie, économie, politique, sciences politiques, sciences naturelles, géopolitique, droit, biologie
  • Contact

Recherche

Liens