Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 mars 2009 2 10 /03 /mars /2009 09:48
          Vacarme, entre art et politique, savants et militants, magazine et revue, comme l'indique son sous-titre développé, revue trimestrielle née en 1997, tente de mêler dans ses pages (environ 80 pages par numéro), textes de fond, photographies, dessins, poèmes et témoignages.
          Dûment charpentée en quatre rubriques, long entretien, chantier thématique, cahier, et lignes, la revue se veut un lieu de rencontre d'individus engagés dans les mouvements sociaux, associatifs (Act-Up Paris, GISTI, dans la lutte anti-SIDA et pour les sans papiers...) et de chercheurs et enseignants en sciences sociales notamment, comme d'écrivains, de thérapeutes, d'artistes.. Penser la pratique, partager le savoir, échapper aux séparations traditionnelles entre politique et art, agir dans l'urgence et penser dans le long terme...

        C'est ainsi que la revue aborde différents thèmes plus ou moins dans l'actualité, la santé : affaire privée, affaire publique (n°1, hiver 1997), les DDASS (Directions Départementales des Affaires Sanitaires et Sociales) : une basse administration (n°12, été 2000), refaire la grève (n°26, hiver 2004), la France pavillonnaire (n°42, hiver 2008), vivre avec le sport (n°45, automne 2008), et dans le numéro 46, la prostitution : un métier impossible?
On peut noter dans ce dernier numéro un éditorial Refuser la violence, qui se termine ainsi : "Pourtant, les résistances citoyennes ne manquent pas. De l'essaimage militant de Réseau Éducation Sans Frontière aux mobilisations à répétition sur Internet, de la dénonciation du fichier EDWIGE, aux occupations d'établissements scolaires, aux enseignants, chercheurs, soignants en lutte, d'autres formes de contestation ne cessent de s'écrire et de voir le jour. Faisons alors le pari, avec Mike DAVIS, d'un horizon où il est "tout simplement impossible de ne pas avoir confiance dans l'idée que le gens ordinaires peuvent changer le monde".

         Volontairement ancré à gauche, et même à gauche de la gauche, selon une formule consacrée, militante et désireuse d'ancrer une action pugnace sur une connaissance précise de la société, Vacarme fait naturellement aux conflits sociaux une très large place. Le lecteur trouve dans cette revue à la fois des exposés rigoureux, à multiples voix, sur une situation ou une évolution sociale, et des idées pour mener un vacarme selon l'acception de Mathieu POTTE BONNEVILLE, philosophe et co-fondateur de la revue, qui se réfère à Claude LEVI-STRAUSS : "les instruments du vacarme sont les instruments rituels avec lesquels certaines tribus amérindiennes chassent le grand léopard bleu qui veut manger le soleil - l'image d'une telle résistance musicale, tribale, et minoritaire nous semblait assez belle".
       
     Edité par une association du même nom, Vacarme regroupe une vingtaine de membres bénévoles qui assurent collégialement la conception et la réalisation de chaque numéro. Avec un comité de rédaction de cette vingtaine de personnes, et avec Vincent CASANOVA comme directeur de publication, Vacarme publie à la fois sur papier et sur Internet où l'on peut retrouver sur son site une grand nombre de ses articles.`  
        
     De 2006 à 2010, Vacarme s'est associé avec la revue Multitudes, dans les Editions Amsterdam, pour des publications communes, essais ou manifestes théoriques et politiques thématiques : Multitudes/idées et Multitudes/interventions. Depuis 2010, elle est éditée par Prairies ordinaires.
 
     La revue Vacarme s'arrête de paraitre en février 2020, le dernier numéro étant de ce mois. Dans son numéro 89, le comité de rédaction informe ses lecteurs de cet arrêt de parution dans un éditorial, où il est fait état du désir des rédacteurs d'évoluer dans d'autres multiples directions. Constatant que les résistances et les luttes ont gagné en radicalité, notamment avec le mouvement des gilets jaunes et les grèves-manifestations contre la vaste réforme des retraites, et surtout que les luttes actuelles dessinent une autre carte politique, les membres de la rédaction décident d'orienter leur énergie et leur temps dans d'autres cadres.

Vacarme, 59, rue Louis Blanc, 75010 PARIS
Site : www.vacarme.org (difficulté d'accès au moment de l'actualisation)
 
Actualisé le 24 mars 2012. Relu le 9 février 2019. Complété le 24 février 2020.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : LE CONFLIT
  • : Approches du conflit : philosophie, religion, psychologie, sociologie, arts, défense, anthropologie, économie, politique, sciences politiques, sciences naturelles, géopolitique, droit, biologie
  • Contact

Recherche

Liens