Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
27 janvier 2010 3 27 /01 /janvier /2010 12:40
         Rares sont les films historiques qui résistent à  rendre romanesque l'Histoire et ce film indo- britannique réalisé en 1982 sur le "Mahatma" Gandhi possède ce mérite. Pendant plus de trois heures, nous pouvons suivre l'itinéraire, d'abord en Afrique du Sud, puis en Inde, de cette figure de la non-violence qui mena son pays à l'indépendance.
Admirablement interprété par Ben Kingsley tout de sobriété pour le rôle titre, doté de grands moyens pour reconstituer les luttes massives non-violentes, notamment la fameuse marche du sel de 1930, ce film fut salué en son temps par la critique internationale et récompensé par plusieurs Oscars. S'inspirant du récit de ces combats contre le racisme et l'autodétermination par Gandhi lui-même et de nombreux témoins proches de lui, sans verser ni dans le sentimentalisme ni dans le spectaculaire à outrance (300 000 figurants tout de même), cette fresque constitue une bonne introduction pour qui n'a entendu parler de non-violence que vaguement, pour comprendre l'action et la philosophie non-violentes. On assiste au combat pour les droits civils en Afrique du Sud au début du XXe siècle, à la création de l'Ashram de Sabarmati, au massacre d'Amristar et au mouvement de désobéissance civile qui l'a suivie, à la marche du sel, à la mort de sa femme lors de sa captivité, à l'indépendance et la partition de l'Inde et enfin à son assassinat le 30 janvier 1948.
 
        Si dans l'ensemble, les critiques soulignent l'ampleur de la fresque historique, avec un certain soupçon tout de même d'hagiographie - difficile de faire autrement, les films de ce genre sont tous plus ou moins en faveur du personnage évoqué, voir par exemple Lawence d'Arabie - il faut remarquer qu'à moins d'une bonne culture en histoire, on peut s'y perdre. La mise en valeur de la non-violence est bien là et c'est sans doute l'essentiel. Ensuite, c'est au spectateur de poursuivre, les témoignages et les livres ne manquant pas.
Côté histoire précisément, si la personne de Gandhi est encore beaucoup révérée en Inde (au point où des oppositions se manifestèrent, du fait de certaines castes, estimant que Gandhi ne pouvait être joué que par un Indien) en témoignent les multiples tentatives de récupérations politiciennes, c'est qu'il est, et c'est très bien rendu par le film, c'est qu'il incarne véritablement l'Inde, dans ses multiples facettes.
Le classicisme, voire un certain académisme ici - regrettés par certains car cela enlève un certain souffle au métrage! - est au service d'une compréhension de l'histoire et ce n'est pas souvent...
 

 

 

Gandhi, un film de Richard Attenborough, 1982, 191 minutes, Columbia Pictures, disponible en vidéo et en DVD.
 
Relu et complété le 24 septembre 2019

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : LE CONFLIT
  • : Approches du conflit : philosophie, religion, psychologie, sociologie, arts, défense, anthropologie, économie, politique, sciences politiques, sciences naturelles, géopolitique, droit, biologie
  • Contact

Recherche

Liens