Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 avril 2011 1 04 /04 /avril /2011 15:35

                         Fondée en 1969 par un petit groupe de travail du Centre Etienne Marcel à Paris, qui a fondé le premier Hôpital de jour pour adolescents, sur le Centre Médico-Psycho-Pédagogique de Paris (spécialisé dans les affections des enfants et adolescents) alors dirigé par Bernard THIS. La revue est d'abord interne au Centre puis rapidement diffusée à l'extérieur. Dans une parution trimestrielle, elle regroupe des psychanalystes provenant de toutes écoles ou groupes analytiques. Le comité de rédaction s'est ouvert très tôt aux membres des quatre grandes formation analytiques : la Société Psychanalytique de Paris (SPP), l'Association Psychanalytique Française (APF), le Quatrième groupe et l'Ecole freudienne. Indépendante du Centre Etienne Marcel tout en y gardant des liens privilégiés, cette revue lie de manière constante théorie et clinique.

      Nous trouvons dans cette revue,  depuis ses débuts, les signatures de Pierre BENOIT, Christophe DEJOURS, Françoise DOLTO, Jean-Luc DONNET, François GANTHERET, Georges-Arthur GOLDSMIDT, Jacques LACAN, Maud MANNONI, Pierre SABOURIN, Adler Didier WEILL... Une grande liberté de ton traverse généralement les articles de Le Coq-Héron, qui aborde outre la clinique psychanalytique et sa théorisation, tout ce qui est en rapport, soit l'anthropologie, la philosophie, la psychologie, l'éducation, la médecine, la psychiatrie, la littérature. La revue, qui se veut Tribune libre, soutient des débats qui opposent des courants ou tâche de relever les convergences qui les rapprochent. Judith DUPONT, la fondatrice de la revue attire l'attention sur plusieurs éléments qui donnent à la revue "son cachet original". Disposant d'un comité de rédaction polyglotte, elle s'est spécialisée dans la publication de traductions (depuis l'allemand, le hongrois - très représenté, l'anglais, le néerlandais...). Elle ne néglige pas les questions de soins en institution et l'articulation de la psychanalyse aux problèmes sociaux (pédagogie institutionnelle, "Maisons vertes", haptonomie, "science de l'affectivité créée par Frans VEDELMANN, dans le suivi de la grossesse et de l'accouchement, données nouvelles de l'adoption, causes et conséquences du racisme...). Elle est amenée à publier des oeuvres littéraires lorsqu'elles paraissent entretenir un rapport particulier à la psychanalyse. Enfin, elle consacre une part importante de son activité à l'histoire de la psychanalyse (histoire de la psychanalyse hongroise, Oeuvre de Françoise DOLTO.

Un site web existe depuis 1997 (mais sa dernière actualisation date, semble t-il, de 2009). La revue est éditée depuis 2002, après les éditions spéciales du Coq Héron (de 1969 à 2002), par les éditions érès (www.editions-eres.com).

 

      Parmi les numéros publiés, de 150 pages environ à chaque opus, (un dossier principal par numéro, outre des Actualités et des Lectures, sans grille figée d'ailleurs), nous pouvons relever Transmission et secret (2002), Identité et appartenance (2002), Expérience analytique en tant qu'expérience poétique (2007), Figures de l'autre en soi (2008), Psychanalyse et la bible (2009), Philosophie/psychanalyse (2003), Eric Fromm : un psychanalyste hors normes (2005), Psychanalyse et création littéraire (2006), Secret, honte et violences (2006). Dans le numéro sur Entre théorie et pratique (2004), nous pouvons lire un Dossier composé d'articles de Charlotte HERFRAY (De la pluralité des théories), de Alex RAFFY (Le choix de la théorie en psychanalyse), de Saverio TOMASELLA (Extension ou extinction des deux? De l'essaim au courant d'affects) et d'Anglique HIRSCH-PELLISSIER (La lumière au bout du tunnel). Après ce dossier suivent des rubriques Anthropologie clinique, Clinique dans le champ pédagogique, Psychanalyse à l'adolescence, Fiction, Actualités et Lectures.

Un numéro spécial, 200ème et 40 ans, traite en 2010, de la singularité de la transmission en psychanalyse : "Par delà les références à des modèles théoriques différents de la cure et à la pluralité des dispositifs découlant de ces débats, peut-on réussir à dégager des invariants repérables d'une transmission intra et interpsychique dans le travail analytique? Que transmet la psychanalyse au sein de chaque cure dans la singularité d'une rencontre intime entre analyste et analysant? Quels effets de transmission se déploient entre ces deux protagonistes? Que transmets l'analyste de ses propres traversées analytiques et théoriques à ses patients? Que transmets l'analysant des nouages, enkystements, cryptes, symptômes et autres avatars de son histoire relationnelle à celui qui l'écoute? Le devenir responsable de la pratique psychanalytique n'est-il pas lié de façon éthique à la remarque winnicottienne selon laquelle il s'agit de faire de la psychanalyse quand cela se peut, mais quand cela n'est pas possible, de rester analyste en faisant alors ce qu'on peut?" .

Un des dernier numéro (n°207, dernier numéro de 2011), présente l'oeuvre de Paul ROAZEN, professeur de sociologie et professeur de sciences politiques à l'Université de Toronto, qui s'est particulièrement intéressé à l'histoire de la psychanalyse. 

 

Autour de Eva BRABANT, directrice de la revue, s'activent une dizaine de membres d'un comité de rédaction composé de professionnels (entre autres Emmanuel DANJOY, Béatrice FORTIN, Fabio LANDA, Ariane MORRIS...).

 

Notons que les Editions Erès, créées en 1980, qui se spécialisent dans le domaine des sciences humaines, se veut fidèle à la diffusion des diverses approches cliniques et théoriques, à destination essentiellement de professionnels (psychiatre, psychanalyste, psychologues, soignants, éducateurs, travailleurs sociaux, juristes) et que pour Le Coq-Héron, comme d'autres revues, la lecture exige déjà tout de même un minimum de bagage intellectuel dans ce domaine et parfois une certaine expérience de la pratique...

 

Par ailleurs, au milieu des débats actuels qui agitent la psychanalyse (notamment à propos d'attaques répétées depuis le milieu des années 2000 contre elle en tant que corpus), un site (www.oedipe.org) s'efforce d'ouvrir le public à des problématiques produites dans une petite quarantaine de revues (dont certaines s'interrompent parfois un moment).

Dans son texte de présentation du site, Laurent LE VAGUERÈSE, indique que "Rien ne va plus". "La psychanalyse est constamment prise dans des débats contradictoire. Elle est dénoncée par ceux qui en contestent le fondé sans toujours que leurs propos apparaissent instruit de façon suffisante et pertinente. Elle est aussi l'objet de multiples débats au sein de ce qu'il est convenu d'appeler peut-être improprement, la communauté analytique. Il en résulte des conflits où la question du pouvoir n'est pas absente, des scissions et des rivalités plus ou moins importants. Chaque scission a entraîné la création de nouvelles associations et de nouvelles structures qui se séparent, se regroupent, se combattent, etc... Les clivages sont tels aujourd'hui qu'ils conduisent à se poser la question de l'existence de cette "communauté analytique" dont les contours semblent bien difficiles à tracer. Le plus souvent, il n'est même plus possible de renouer le dialogue. Les mots employés par les tribus voisines ont trouvé un sens différent et d'autres mots au contenu énigmatique sont venus au fil des ans s'ajouter à ceux de la langue commune au point que l'analyste quittant sa tribu d'éprouver parfois le sentiment étrange de se trouver en une terre étrangère et pourtant familière. Notre objectif n'est pourtant pas d'élaborer une plate-forme consensuelle entre tous les analystes, non plus qu'un illusoire "espéranto". Nous souhaitons par contre aider ceux qui nous rejoindront à procéder à une lecture raisonnée des sites qui fleurissent désormais un peu partout à l'enseigne de la psychanalyse, participant à notre manière à la circulation de la parole et à la réaffirmation de l'importance de la psychanalyse dans le monde d'aujourd'hui.(...)".

 

 

 

Le Coq-Heron, Rédaction : Judith DUPONT, 24 place Dauphine, 75001 PARIS,

site : www.lecoqheron.asso.fr.

 

Actualisé le 6 Mai 2012

Partager cet article

Published by GIL - dans REVUES
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE CONFLIT
  • : Approches du conflit : philosophie, religion, psychologie, sociologie, arts, défense, anthropologie, économie, politique, sciences politiques, sciences naturelles, géopolitique, droit, biologie
  • Contact

Recherche

Liens