Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2012 5 14 /09 /septembre /2012 14:38

              Adressé à l'empereur Lucius VERUS quand il part en campagne contre les Parthes (162), ce recueil de ruses de guerre rassemble 900 récits d'historiens, principalement des périodes classique et hellénistique, comme autant de sources d'inspirations. POLYEN (IIe siècle), orateur et écrivain grec venu de Macédoine, dont nous savons seulement qu'il est à l'époque peut-être rhéteur et avocat, compile en huit livres ces récits, plutôt dans l'ordre chronologique, sélectionnant ce qu'il lui semble, chez HÉRODOTE, THUCYDIDE, XÉNOPHON, POLYBE, DIODORE DE SICILE, PLUTARQUE, TITE-LIVE... , les plus instructifs. Il le fait dans une bonne connaissance des habitudes militaires des Parthes, que Rome combat sporadiquement alors depuis trois siècles. Des 900 récits, qui se centrent chacun sur un stratagème, 833 nous sont parvenus. Longtemps oubliés, ces textes ressortent (texte original du grec archaïsant si l'on considère l'époque à laquelle ils sont présentés) par la main de Michel APOSTOLIOS, copiste byzantin qui trouve refuge en Italie, vers 1422-1478. Après plusieurs passages de témoin, il est traduit en 1840 à la Bibliothèque Historique et Militaire dédiée à L'armée et à  la Garde Nationale de France, publiée par MM. Ch. LISKENNE et SAUVAN. Cette traduction est le fait de Don Gui-Alexis LOBINEAU, religieux bénédictin de la Congrégation de Saint-Maur, traduction qui sert encore de base de publication de nos jours. 

 

        Les huit livres comportent d'une dizaine à une centaine de chapitres (le livre 8 étant le plus long, le livre 3 le plus court), chaque chapitre étant la reprise des faits d'un stratège, qu'il soit légendaire ou ayant existé, en provenance d'un auteur ancien. 

 

        Le livre premier, par exemple, comporte des textes sur BACCHUS, PAN, HERCULE, THÉSÉE, DÉMOPHON, CRESPHONTE, CYPSÈLE, HELNÈS, TÉMÈNE, PROCLÈS, ACONÈS, THESSALE, MÉNÉLAÜS, CLÉOMÈNE, POLYDORE, LYCURGE, TYRTÉE, CODRUS, MÉLANTHE, SOLON, PISISTRATE, ARISTOGITON, POLYCRATE, ISTHIÉE, PITTAC, BIAS, GÉLON, THÉRON, HIÉRON, THÉMISTOCLE, ARISTIDE, LÉONIDAS, LÉOTYCHIDE, CIMON, MYRONIDE, PÉRICLÈS, CLÉON, BRASIDAS, NICIAS, ALCIBIADE, ARCHIDAME, GYLIPPE, HERMONCRATE, ETÉONIQUE, LYSANDRE, AGIS, TRASYLLE, CONON, XÉNOPHON.

    L'ensemble de ces textes est présente sur le site www.remacle.org. On peut trouver dans l'Anthologie mondiale de la stratégie, les textes sur EPAMINONDAS (livre 2, chapitre III), ALEXANDRE (livre 4, chapitre III)  et CÉSAR (livre 4, chapitre XXIII).

 

    Tout récemment, Benoit CLAY remanie la présentation des textes, inventoriant et compilant tous les paragraphes et toutes les anecdotes en trente leçons, en invitant un titre à chaque fois. Afin de sortir le texte du cercle des spécialistes d'histoire militaire de l'Antiquité, lesquels estiment souvent que leur valeur est parfous au moins égale à ceux que l'on peut ailleurs dans la littérature qui nous est parvenue, et de les rendre lisible auprès du public non spécialiste, Benoït CLAY rassemble ces textes en deux grandes rubriques, Stratagèmes politiques, puis Ruses diplomatiques. Dans sa présentation, il constate que ces Stratagèmes "n'en finissent pas de déconcerter depuis trois siècles, car ils ne ressortissent pas au genre que devrait leur imposer le titre, celui du traité analytique et technique, comme l'ont fait avant lui plusieurs (...)". Il n'existe pas de démarcations bien franches entre la ruse et la tromperie la plus immorale, tant à la guerre, la seule règle est de gagner, et cela d'autant plus qu'il s'agit de Rome, qui n'admet pas de défaite, sous peine de mettre en danger toute sa structure impériale.

La totalité de l'ensemble est bien rendue par la préface de POLYEN au Livre VII : "Empereurs sacrés, Antonin et Vérus, je vous offre un septième livre des Stratagemata, où vous apprendrez ce qu'ont aussi pensé les Barbares. Il ne fait pas s'imaginer qu'ils manquent d'esprit. Ils ont de l'inventivité, du vice et du talent pour la fourberie ; il est bon de vous avertir, tout comme les généraux que vous enverrez contre eux quand vous leur ferez la guerre, de ne pas les mépriser comme des hommes sans finesse ni malice. Au contraire, leur plus grande spécialité consiste à tromper et à chercher des prétextes pour se parjurer. Et tout Barbare s'appuiera plus sur ce type de ruse que sur le courage et les armes. La précaution la plus sûre qu'on puisse donc prendre contre eux, est la méfiance, qui nous fera prévoir et découvrir leurs ruses et leurs pièges, en même temps que nous leur opposerons la force des armes."

     Ces leçons se dénomment alors : Corrompre, Se jouer des lois, Bluffer, Manipuler, Anticiper, Piéger, Frapper en secret, Trahir, Persuader, Diviser, Instrumentaliser l'athlétisme et le théâtre, Exploiter l'insécurité, Impressionner, Donner l'exemple, Conditionner pour les Stratagèmes politiques. Dissimuler, Tricher, Choisir ses ennemis, Discréditer, Tromper, Equilibrer, Dissuader, Noyauter, Gagner du temps, Surpasser ses alliés, Ménager ses ennemis, Faire diversion, Jouer sur les mots, Se parjurer, Savoir communiquer pour les Ruses diplomatiques.

A chaque leçon, le compilateur moderne, indique, pour chaque paragraphe assemblé avec d'autres, l'origine (le livre et le chapitre) dans la traduction de 1840.

 

POLYEN, Ruses diplomatiques et stratagèmes politiques, Mille.et.une.nuits, 2011. Traduction du grec ancien par Dom Gui-Alexis LOBINEAU, Établissement de l'édition, notes et postface de Benoit CLAY.

www.remacle.org. pour l'édition de 1840, par la librairie pour l'art militaire, tome III.

Anthologie mondiale de la stratégie, Des origines au nucléaire, Robert Laffont, collection Bouquins, 1991.

 

Partager cet article

Published by GIL - dans OEUVRES
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : LE CONFLIT
  • : Approches du conflit : philosophie, religion, psychologie, sociologie, arts, défense, anthropologie, économie, politique, sciences politiques, sciences naturelles, géopolitique, droit, biologie
  • Contact

Recherche

Liens